Ambatondrazaka

Incitation à la collecte des déchets

 

- Groupe cible : plus de 2000 personnes (élus, responsables de quartier, acteurs institutionnels, jeunes des établissements scolaires) sont les acteurs de la mise en place du projet réparti sur l’ensemble de la ville et deviennent progressivement des militants et des acteurs de l’action entreprise.

- Bénéficiaires directs : la population a reçu l’information « incitation à la collecte des déchets » dans la zone d’intervention.

- Bénéficiaires indirects : 88 000 personnes résident dans la ville d’Ambatondrazaka. A travers la diffusion directe au public, la population de la communauté intègre le concept d’hygiène lié à la collecte des déchets comme un vecteur de réduction de l’insalubrité.

 

ACTIVITES MISES EN ŒUVRE

-       Campagne de sensibilisation dans les quartiers

-       Campagne d’information et de communication dans les établissements scolaires

-       Construction et mise en place de 13 bacs à déchets

-       Nettoyage et réhabilitation des bacs « béton » existant pour recevoir les déchets organiques

-       Recrutement et rémunération des « gardiens » de bacs, chargés de la collecte et de l’entretien des sites

-       Elaboration du planning hebdomadaire de collecte en relation avec la municipalité.

 

Toutes ces actions menées, une réelle amélioration a été constatée dans les quartiers et une émulation certaine des habitants a contribué à ce succès.

Malheureusement les difficultés économiques et le manque de suivi de la municipalité a vu l’efficacité du dispositif se dégrader depuis plusieurs mois.

La durée du projet, sur au moins trois années, permet de toucher toute la population et tous les quartiers, et de travailler dans la durée pour la pérennisation des activités.

La demande faite en 2011 par le conseil général d’Ille et Vilaine a permis de mettre en place tous les éléments cités. Pompiers Solidaires a été au-delà de la sollicitation du CG 35 en développant divers outils, méthodes pédagogiques et travail sur cette thématique avec des résultats satisfaisants et encourageants.

Malheureusement, force  est de constater que la municipalité d’Ambatondrazaka n’a visiblement pas les moyens techniques et financiers pour assurer la collecte des déchets.

De plus, la plate-forme pour accueillir les déchets n’a pas été réalisée à temps et n’est à ce jour, toujours pas fonctionnelle.

 

Mada 2012  907

Mada 2012  899

 

Identification et réalisation de puits sur la ville d’Ambatondrazaka

Grâce à Emma Kvarby et Charlotte Wise, deux élèves de Bordeaux International School, le Lion’s Club a confié à Pompiers Solidaires l’identification et la réalisation d’au moins un puits à Madagascar à usage collectif.

Deux cibles potentielles pour la réalisation et la mise en œuvre du projet ont été identifiées lors de notre arrivée dans la ville d’Amatondrazaka :

 

  • le village de FAIERENANA peuplé de 810 personnes et situé à environ 45 mn de piste de la ville d’Ambatondrazaka.

Après plusieurs visites et sur les conseils d’experts locaux nous décidons de commencer le creusage d’un premier puits sur un emplacement facile d’accès et évitant à la population de longues marches.

  • l’école publique primaire d’AMBALABAKO – 420 élèves –   située à l’entrée de la ville  d’Ambatondrazaka.

Cette école est dépourvue de point d’eau. Les élèves apportent tous les matins une bouteille qui servira au lavage des mains tout au long de la journée. Disposée sur une rampe de bois, le bouchon percé de plusieurs trous, elle apportera le seul moyen d’obtenir  de quoi faire un peu de toilette.

Après rencontre avec le directeur de l’école, celui-ci nous confirme la nécessité d’un puits.

Plus profond que le précédent, celui-ci sera équipé d’un système de filtration et l’intérieur entièrement habillé de briques.

Pompiers Solidaires

Association reconnue d'intérêt général

contact@pompiers-solidaires.org

340, Allée d'Herboure / 64122 URRUGNE

Téléphone: 0559642909 / +33636582396